Retour sur… le Ramdam au Fablab des 3 lapins

Amélie ChapetActualités, Retour sur...Leave a Comment

Le réseau régional de Tiers-lieux de BFC a organisé une rencontre inédite des tiers-lieux de Haute-Saône, du territoire de Belfort et du Doubs, le mercredi 14 septembre 2022 au Fablab des trois lapins à Luxeuil-les-Bains.

Les tiers-lieux présents

La journée a débuté avec un tour de table des tiers-lieux et partenaires présents.

Visites du fablab

Plénière – Les Fablabs, véritable outil de territoire au service des tiers-lieux – présentation croisée

Intervention de Matei Gheorghiu, sociologue

Matei a débuté son intervention en revenant sur la notion de tiers-lieux qui fut d’abord théorisée par Ray Oldenburg aux Etats-Unis. Constatant le manque de lieux de vie communautaire aux USA, il s’inspire des cafés français qui constituent selon lui des « third place ». Ces lieux sont définis par de nouvelles règles qui ne sont ni celles de la maison, ni celles du travail, là où on est libre de faire. Le concept de tiers-lieux est développé en France dans les années 2000 par les spécialistes d’intégration des soins psychiatriques : les patients ont des besoins de lieux entre l’hôpital et le retour à la vie « normale ». Puis, en 2010, les tiers-lieux sont mis en corrélation avec les technologies numériques avec l’apparition des tiers-lieux libres et open source. Ce sont des lieux de dépolitisation par les services. Les outils open source permettent de créer du lien entre les différents acteurs et donc de créer plus rapidement des collectifs.

En 2018, le lancement de la mission coworking et la volonté de revitaliser les petites villes viennent redynamiser l’univers des tiers-lieux. Il n’y a pas seulement des espaces de coworking mais, également, des associations qui sont très actives sur tout le territoire et proposent de nouveaux usages et initiatives. Fin 2019, le développement des tiers-lieux continue avec la création d’une association nationale : France Tiers Lieux, la mise en place de nouveaux appels à projets : les fabriques de territoires.

Portrait croisés de deux Fablabs : le fablab des trois lapins et le Crunchlab

Après avoir représenté le concept des fablabs (des machines, des compétences et un réseau d’acteurs), Olivier Lamotte et Norbert Roman ont présenté les finalités d’un fablab :

  • découvrir, s’acculturer aux techniques numériques, à l’innovation et aux logiciels libres
  • se former à l’informatique, à la fabrication, au codage et à l’iOT
  • imaginer, prototyper, fabriquer des solutions, des objets, des contenus
  • s’outiller en version 2.0 (site internet, application, logiciel de gestion, documentation)
  • s’équiper et réparer du mobiliers, des machines, des accessoires
  • produire du contenu physique ou numérique
  • travailler et collaborer dans des bureaux ou ateliers

Puis, ils ont évoqué les différents publics des fablabs, et les projets au service des territoires qu’ils ont pu développer.

Leur projet commun : face à l’obsolescence programmée de certains appareils, les deux fablabs ont eu la volonté de repenser une carte qui permettra de remettre certains appareils électroménagers en route.

Le Crunchlab est un fablab en université, il a donc été créé pour les étudiants, finalement, il permet de s’ouvrir à tous et notamment à l’industrie 4.0. Afin de développer l’offre à destination des entreprises, la crunchfactory va être montée sous format SCIC.

Atelier de co-développement

Le principe de l’atelier a été détaillé dans ce document. La problématique retenue par les participants fut : comment mieux valoriser mon lieu pour faire venir les usagers ?

Suite à l’atelier, les participants ont fait les retours suivants :

  • très bonne échange, on était 6 et c’était suffisant
  • expérience unique, la méthode est efficace
  • même si ce n’est pas notre sujet qui a été retenu, nous avons pu traiter de nos problématiques car elles sont proches

Atelier gouvernance partagée : découverte de la stigmergie

Retrouvez la présentation de Christine Dormier sur son blog

La documentation de l’évènement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *